Accéder au contenu principal

Le Signal Économie : un point sur la suite – #1

Chères toutes, chers tous,

Peut-être êtes-vous étonné.e de recevoir de mes nouvelles, alors que j’ai mis un terme au Signal Économie il y a environ un mois.

Dans l’article de blog associé, j’expliquais dès le 25 novembre que l’arrêt du Signal Économie n’impliquais pas l’arrêt de mes activités de vulgarisation. L’aventure du Signal Économie m’a épuisé, mais je reste attaché à la vulgarisation scientifique en économie, à la fois parce que j’aime ça, parce que j’adore évoluer dans le réseau des vulgarisateurs scientifiques et zététiques, et aussi parce que les besoins en économie sont réels. L’enjeu de l’arrêt du Signal Économie était plus de reconfigurer mes activités, que les arrêter définitivement pour passer à autre chose.

Si vous n’avez pas le temps de lire l’article du blog, son principal message est sans doute le suivant :

Jusqu’ici, ma vie était construite autour de la vulgarisation. Désormais, ça sera la vulgarisation qui sera construite autour de ma vie. Je vais rester actif, mais d’une manière plus “personnelle” disons, sans nécessairement être derrière un projet ou quoi que ce soit.

Les contours précis de cette manière plus “personnelle” de vulgariser ne sont pas encore clairs. J’ai besoin de prendre le temps de la réflexion, et je vais prendre le temps de la réflexion. Mon petit doigt me dit d’ailleurs que laisser le temps au temps sera sans doute l’un des principes majeurs qui guideront mes nouvelles activités…

Cela étant, même si ma réflexion est toujours en cours, de nouvelles choses sont déjà en place. En plus du blog en lien plus haut, j’ai créé un portail sur mon site personnel. Ce portail sera (et est déjà) l’espace central de mes nouvelles activités de vulgarisateur.

Ce portail est en construction, et il faudra sans doute des mois, voire peut-être des années, pour qu’il ne soit plus considéré comme en travaux. Ça n’est pas grave, car comme je le disais un peu plus haut, j’ai envie de prendre le temps de mieux faire les choses. Avec Le Signal Économie, tout était sans cesse une (épuisante) course contre la montre.

À ce propos, je reviendrai sans doute dans un futur article de blog sur les raisons qui ont conduit à l’échec du Signal Économie, et sur ce que je compte faire pour ne pas reproduire les mêmes erreurs.

Par ailleurs, peut-être êtes-vous étonné.e que je ne vous fasse part de l’existence de l’article du 25 novembre que maintenant. Je comprends votre étonnement face à ce délai. Mais l’arrêt du Signal Économie implique que l’infrastructure technique va être progressivement arrêtée, y compris le service de newsletter. Il a donc fallu que je trouve un nouveau service, ce qui m’a pris environ un mois. Il est désormais (quasiment) en place, et je le trouve vraiment très bon, à la fois puissant et simple d’utilisation, même s’il n’est pas gratuit. Dans tous les cas, c’est parce qu’il a fallu que je trouve et que je mette en place un service alternatif que je vous notifie seulement maintenant.

Vous apprécierez sans doute le design plus moderne et plus propre des nouveaux emails. Et sur le contenu des lettres à proprement parler, vous verrez dans les prochains numéros que j’y partagerai des liens vers des articles, tweets, graphiques, etc. en lien avec l’économie.

J’en ai accumulé une quantité considérable au cours du temps, et l’une des (nombreuses) erreurs que j’ai commises avec Le Signal Économie était un manque de simplicité sur la manière de partager ces articles. Là aussi, je reviendrai sans doute plus tard sur ce manque de simplicité, et ce qu’il a coûté au Signal Économie. À plus court terme, attendez-vous donc à recevoir de nombreuses ressources dans les prochains numéros 😉

Une dernière remarque sur la lettre : je ne m’engage pas sur un rythme de publication. Les lettres, comme le reste d’ailleurs, viendront quand elles viendront !

Vous pouvez vous rendre sur cette page (actuellement en grands travaux) pour en savoir plus.

Pour conclure, je suis curieux de voir ce que vont donner ces nouvelles activités. Elles vont sans doute me, et vous, réserver des surprises, et j’ai hâte de voir lesquelles !

Je vous souhaite à toutes et à tous un excellent week-end.

Olivier

Catégories

Lettre

Publicités
Soutenez L'Économiste Sceptique en partageant cet article ❤️

Olivier Simard-Casanova Tout afficher

Économiste et doctorant en économie, je suis le fondateur de L'Économiste Sceptique.