L’homéopathie déremboursée

La Haute Autorité de Santé (HAS) a rendu son verdict : après consultation de la littérature scientifique sur l’efficacité de l’homéopathie, elle n’a pas pu trouver de raisons justifiant le maintien de son remboursement. Elle a même argumenté que maintenir son remboursement pouvait avoir des effets négatifs sur la santé des patients, en les retardant avant d’être pris en charge par des traitements efficaces.

Vous pouvez consulter son avis détaillé ici. Et lire cet excellent article .

En l’état, la HAS n’a émis qu’un avis, mais que la ministre de la santé s’était engagé à suivre. Sauf revirement de dernière minute (par exemple du fait de pressions d’élus de zones où Boiron est implanté), l’homéopathie ne devrait donc plus être remboursée par la Sécurité sociale.

Pour celles et ceux qui s’intéressent à la méthode scientifique et au rationalisme, il n’y a rien de surprenant dans cette annonce : la procédure française veut que ne soient remboursés que les médicaments dont l’efficacité dépasse l’effet placebo. Or, l’homéopathie n’a jamais fait la preuve d’un tel effet. La conclusion de la HAS est donc logique et attendue.

Difficile de dire si les homéopathes vont contre-attaquer, ou si c’est la fin de l’histoire. En attendant, je vous propose de regarder cette super vidéo de Mr. Sam, qui recourt à la technique de l’homme d’acier sur les arguments en faveur de l’homéopathie : si on les présente sous la forme la plus « généreuse » possible, ces arguments sont-ils convaincants ? Ou les homéopathes ont-ils été incapables de défendre leurs théories ?

Favoris
0
CatégoriesMur

Laisser un commentaire