Quels économistes croire ?

Vu sur Twitter, un thread qui donne quelques pistes pour se faire une opinion quand :

  1. On n’est pas spécialiste
  2. Deux « camps » semblent s’opposer

L’objet de ce thread était la psychologie évolutionnaire, mais je pense qu’il s’applique aussi très bien à la science économique. D’autant que cette dernière est souvent présentée, à tort, comme composée de « camps » qui seraient tous plus ou moins équivalents selon nos propres dispositions idéologiques. Il n’y a pourtant rien de plus faux.

MàJ 2019-11-12@18:50:37 Les tweets suivants ont malheureusement été supprimés par leur auteur, et à part pour les deux premiers, ils n’ont pas été archivé par Google ou par Internet Archive. Je crains malheureusement qu’ils ne soient à jamais perdus, et avec eux les idées qu’ils contenaient. À l’avenir, je ferai des copies d’écran des tweets, plutôt que simplement les mettre en lien.

Source : https://twitter.com/alex_technoprog/status/1164079926938656768?s=21
Source : https://twitter.com/alex_technoprog/status/1164079972484624384?s=21

https://twitter.com/alex_technoprog/status/1164080013555228673?s=21

https://twitter.com/alex_technoprog/status/1164080101258137600?s=21

https://twitter.com/alex_technoprog/status/1164080209466990592?s=21

https://twitter.com/alex_technoprog/status/1164080292342243328?s=21

https://twitter.com/alex_technoprog/status/1164080375355858944?s=21

https://twitter.com/alex_technoprog/status/1164080462962286592?s=21

Pour résumer, une stratégie sceptique serait :

  1. Suspendre son jugement
  2. Être attentif.ve aux arguments des « critiques », qui peuvent s’avérer fallacieux – et dans mon expérience, il existe une « littérature critique » sur la science économique qui se fonde sur un énorme homme de paille
  3. Essayer de s’exposer aux idées du « camp d’en face », pour voir comment il répond à ces critiques. Si ça se trouve, les critiques n’en sont pas, ou ont déjà fait l’objet d’une réponse

Cette liste est mon interprétation du thread que je cite. Je ne prétends pas non plus qu’il s’agisse d’une stratégie infaillible ou quoi. Mais ça peut servir de point de départ.

Car on me demande souvent « qui croire quand deux économistes semblent s’opposer ? ». Et jusqu’à présent, je n’ai pas eu de réponse qui m’a semblé convaincante.

Favoris
0
CatégoriesMur

2 réponses sur “Quels économistes croire ?”

  1. Est ce qu’il faut forcément en croire un des deux ?
    Attention, en posant cette question, je sors volontairement du cadre médiatique et/ou politique. Où l’on peut avoir un économiste qui se sert de son titre comme un appui à des propos « idéologique » face à un économiste qui essaye (dans la mesure du possible) de prononcer l’état des connaissances sur ce sujet de son domaine académique.
    Je ne fais pas non plus dans le relativisme absolu où tous les faits seraient des constructions sociales mais admettons, dans le cadre purement académique où dans un domaine des sciences économiques encore « jeune », faut il forcément croire un des deux économistes qui présentent des théories différentes sur un même sujet ou bien tout simplement laisser le temps aux deux théories de s’épaissir et voir laquelle des deux résiste aux questionnements académiques ?

    0

    1. C’est une vraie et légitime question. Si les deux théories sont concurrentes car la controverse n’a pas été tranchée, il faut en effet attendre que l’une des deux soit sélectionnée.

      Toutefois, j’ai rarement vu des débats où c’était l’enjeu. On a le plus souvent un économiste « critique » et un économiste « pas critique », le premier étant invité pour faire le show – et d’expérience, ils le savent très bien. C’est plutôt à ce genre de « débat » auquel fait référence ma publication.

      0

Laisser un commentaire