Le bio… augmente les émissions de CO2

Une étude récente met en évidence qu’une conversion totale de l’agriculture britannique au bio aurait un effet… négatif sur les émissions de CO2 (source).

La raison est simple : de manière générale, le bio a des rendements plus faibles que ceux du conventionnel. Cela implique que pour produire la même quantité, il faut… utiliser plus d’espace : avoir des champs plus grands, plus de champs, etc. Et c’est cet effet spatial qui explique l’augmentation totale des émissions de CO2.

Cela étant, le bio a des émissions par mètre carré cultivé plus faibles que le conventionnel. S’il parvient à améliorer ses rendements, l’effet rapporté dans l’étude en question pourrait disparaître, voire s’inverser.

À noter aussi : il ne s’agit que d’une étude. Une étude seule ne permet jamais de conclure. Il en faut plusieurs, et si possible avoir des méta-analyses. Donc prenez ce résultat avec toute la prudence nécessaire.

Favoris
0

Laisser un commentaire