Interaction stratégique

On appelle interaction stratégique la situation où un agent va prendre une décision en prenant explicitement en compte la décision d’un (ou de plusieurs autres) agent(s). La branche de la science économique qui étudie les interactions stratégiques est la théorie des jeux.

Précisions

Dans la microéconomie standard, l’effet des décisions des autres agents sur l’agent que l’on étudie n’est pris en compte par ce dernier que de manière indirecte (via des effets d’équilibre partiel ou général). L’ajout des interactions stratégiques permet de modéliser explicitement ces influences.

Les agents en situation d’interaction stratégique peuvent avoir plus ou moins d’information à leur disposition :

  • ils peuvent ou non savoir les gains et pertes associés aux différentes options
  • ils peuvent ou non savoir quelles sont les différentes options
  • ils peuvent ou non savoir qui sont les autres agents
  • ils peuvent ou non savoir si les autres agents ont des informations sur le jeu
  • etc.

Les différents agents peuvent avoir des informations différentes. Dans le cadre de la théorie des jeux bayésienne, on peut également modéliser les croyances que les agents forment (et réévaluent) au cours du jeu, à partir des informations qu’ils collectent progressivement.

Interactions à différents ordres

On peut modéliser ces influences à plusieurs ordres :

  • au premier ordre : je sais que la décision de l’autre agent va influencer ma propre décision, et je vais intégrer cette influence dans ma propre décision
  • au second ordre : je sais que l’autre agent sait que ma décision va influencer sa propre décision, et je vais intégrer à la fois cette influence et la connaissance que l’autre agent en a dans ma propre décision
  • etc.1Comme vous pouvez le constater, ça devient très vite prise de tête !

Laisser un commentaire