Catégories
Mur

Elon Musk et les statistiques, c’est vraiment pas ça…

Vous avez sans doute une bonne opinion d’Elon Musk. Pour ma part, je ne suis vraiment pas fan du personnage. Certes, ce que fait SpaceX dans le domaine spatial est intéressant, mais il ne faut pas oublier que sans les (très généreux) financements de la NASA, SpaceX n’en serait sans doute pas là…

En plus de l’espace et de l’automobile avec Tesla, Musk est aussi intéressé par la congestion urbaine. C’est tout l’enjeu de son projet The Boring Company, dont l’objectif est de creuser des tunnels automobiles pas chers sous les villes pour réduire la congestion.

Ce projet est très critiqué par les urbanistes, pour de nombreuses raisons. La principale étant peut-être que c’est un projet condamné à échouer parce que la voiture est un mode de transport qui prend énormément de place, alors que les villes en manquent cruellement. Et creuser des tunnels en zone urbaine coûte très cher du fait de l’empilement des différentes infrastructures (canalisations, égoûts, gaz et électricité, réseaux de chauffage urbain, etc.), ce contre quoi Musk ne peut absolument rien faire.

Pour réduire la congestion automobile, les solutions sont connues : il faut réduire le besoin de déplacements, en créant des quartiers où les gens peuvent habiter, travailler et consommer à pied, et proposer des modes alternatifs comme le vélo et les transports en commun. Ce que fait Musk avec ce projet s’appelle elite projection, et je vous conseille la lecture de cet article de blog (en anglais) par un spécialiste réputé des transports en commun pour bien comprendre l’impasse intellectuelle qu’est The Boring Company.

Bref, tout ça pour dire qu’hier, Musk a fait ce sondage sur Twitter :

Source

Et il a ensuite publié cet autre tweet :

Source

Si vous ne comprenez pas l’anglais, dans le premier tweet il demande « Construire sous les villes des tunnels super sûrs, résistants aux tremblements de terre pour réduire les embouteillages ». Les trois réponses possibles sont « Certainement », « Peut-être » et « Non, j’aime les embouteillages ».

Dans le second, il interprète le fait que 69% des gens aient répondu « Certainement » en disant que « Comme attendu, 69% veulent des tunnels pour les voitures ! Arrêtez de geindre, les stanilistes du métro, le peuple a parlé… ».

La référence aux « stalinistes du métro » fait référence à de nombreux tweets (dont l’un des miens) qui répondait à son sondage en disant « ok boomer, t’es en train d’inventer le métro là ».

Celui-ci en particulier, a attiré un nombre considérable de likes et de retweets :

Source

Mais que vaut vraiment le sondage initial de Musk ?

J’ai bien conscience que son interprétation (le deuxième tweet) est sans doute du troll, mais au 29 décembre 2019 à 12h52, plus de 54.000 personnes l’ont liké. Cela n’en demeure pas moins que son interprétation est complètement pétée. Pourquoi ?

Pour commencer, la question pose problème en ce sens qu’elle est orientée. Évidemment que les gens vont être favorables à une solution contre les embouteillages ! Même moi, qui connaît pourtant les grosses faiblesses de la solution de Musk, je suis prêt à voter « oui » à ce sondage.

Car là est le deuxième problème : il n’est d’autre choix que de voter « oui » à ce sondage ! Ce que font d’ailleurs 87% des répondants. D’abord parce que deux des trois réponses sont « oui » ou « oui pourquoi pas », ce qui ne laisse qu’une seule option pour dire « non » – alors que dans un bon sondage, il faut que les réponses soient symétriques : deux réponses « oui » pour deux réponses « non », etc. Ensuite parce que la seule option « non » est tournée en ridicule. Ça serait comme proposer un sondage du type « êtes-vous favorable à une taxe carbone ? » et de proposer comme seule réponse négative « non car je suis un gros con qui s’en fout du réchauffement climatique ». Peu de gens vont choisir cette réponse, même s’ils sont opposés à ladite taxe…

Ces deux raisons conjuguées font souffir le sondage de Musk de ce qu’on appelle un mauvais framing, c’est-à-dire qu’il va pousser les gens à répondre d’une certaine manière. C’est pour cela qu’il est orienté. Pour rappel, un bon sondage est un sondage qui mesure ce que pensent vraiment les personnes interrogées, pas qui donne la réponse qui arrange celui ou celle qui le réalise…

Le troisième problème, qui vient enterrer le peu de pertinence qu’il restait à ce sondage, c’est un bon gros biais de sélection des familles. Qui vont être les personnes les plus susceptibles de répondre à ce sondage ? Les followers de Musk. Et il ne fait aucun doute qu’une part subsantielle desdits followers le sont soit parce qu’ils boivent les paroles de Musk parce qu’ils pensent que c’est un génie, soit parce qu’ils sont d’accord avec lui ou partagent un point de vue similaire. De fait, les gens qui vont répondre à ce sondage sont des gens qui ont toutes les raisons d’aller dans le sens du sondage orienté !

Donc pour résumer, le sondage de Musk c’est :

  • une question orientée
  • des réponses orientées
  • un gros biais de sélection

Voici donc la seule chose raisonnable à faire avec ce sondage :

Sur ce, je vous souhaite un bon réveillon de Nouvel An quoi que vous ayez prévu de faire, et je vous dis à bientôt !

PS : la rédaction de ma thèse avance bien mais a pris du retard, ce qui pourrait décaler un peu le retour des vidéos et du contenu régulier sur L’Économiste Sceptique. Je vous tiendrai bien évidemment au courant.

Ajouter à mes favoris

No account yet? Register

Catégories
Mur

Corrélation n’est pas causalité : une illustration

[fvplayer src= »https://videos.files.wordpress.com/ZbBY5gTv/aoe4drgipdhagbnk_hd.mp4″ width= »480″ height= »480″]

Source

Ajouter à mes favoris

No account yet? Register

Catégories
#{SYSTÈME1} Vidéos

Ce problème qu’on nous cache avec les sondages 🤔 #{SYSTÈME1}

Vidéo

https://www.youtube.com/watch?v=KJ_AVzdBSDY

Sources

Présidentielle française de 2017

Wisconsin en 2016

Brexit

Mieux interpréter les sondages

Ajouter à mes favoris

No account yet? Register